Facilitateur de Tiers-Lieu H/F

Offre n° O017210600322831
Publiée le 21/06/2021

Synthèse de l'offre

Employeur
CDC AUNIS ATLANTIQUE
113 route de la rochelle
17230 Marans
Département de travail
Charente-Maritime
Poste à pourvoir le
06/09/2021
Date limite de candidature
20/08/2021
Type d'emploi
Contrat de projet
Durée de la mission
24 mois
Nombre de postes
1
Ouvert aux contractuels
Oui, sans exclure les candidatures de fonctionnaires par voie de détachement (Art. 3 alinéa II loi 84-53) ?

Localisation du lieu de travail

Détails de l'offre

Famille de métier
Développement économique et emploi > Action économique
Grade(s) recherché(s)
Emploi contractuel de cat. B
Métier(s)
Développeur ou développeuse économique
Descriptif de l'emploi
Le·la facilitateur·rice anime le tiers-lieu et sa communauté et coordonne son fonctionnement et son développement.
Dans le cadre de sa politique de développement économique validée par un schéma de développement économique, la CDC Aunis Atlantique souhaite ouvrir et proposer à ses habitants un Tiers-Lieu : LA CAALE.



Les caractéristiques du territoire périurbain d'Aunis Atlantique ont convaincu du bien-fondé du projet.

En premier lieu, la transition numérique a fortement bouleversé les façons de travailler, le raccordement de toutes les communes du territoire à la fibre optique cette année ouvrira encore de nouvelles opportunités. Vu la nécessité de réduire les déplacements vers l'agglomération rochelaise et d'augmenter les emplois, la CdC Aunis Atlantique souhaite offrir aux habitants la possibilité de travailler à proximité de leur lieu d'habitation mais sans se retrouver isolés.



Le territoire compte beaucoup de travailleurs indépendants qui ont leur siège social à domicile et qui peuvent avoir besoin d'équipements ou d'espaces partagés. Sont donc ciblés les entrepreneurs, mais également les télétravailleurs, les étudiants ou les demandeurs d'emplois. La CdC envisage également de proposer des espaces complémentaires et des services s'adressant à tous les habitants.

Pour ce faire, un bâtiment pouvant répondre aux ambitions de ce projet a été acquis par la collectivité, situé en bonne place sur le port de Marans. Les espaces réhabilités sont en effet idéaux pour ce projet : une surface de 400 m² de bureaux et 500 m² de jardin sont d'ores et déjà disponibles.

Par définition, un tiers-lieu, ce n'est ni la maison, ni l'entreprise mais un espace partagé, convivial, qui se situe entre les deux. Il permet aux actifs de travailler à distance, à proximité de leur domicile et dans le même confort, dans des lieux aussi bien équipés et aménagés que l'entreprise.



Cet espace devra permettre aussi aux personnes de trouver une solution alternative au fonctionnement traditionnel, de croiser des mondes qui ne se seraient pas rencontrés par ailleurs, de favoriser les échanges intergénérationnels.

Si le travail est le point d'entrée, l'accueil d'autres fonctions sont envisagé : services liées au territoire, conciergerie d'entreprise, relais AMAP, lieu de formations, ...



L'offre du futur tiers-lieu :

20 postes de travail en open-space
2 bureaux privatifs partagés
2 salles de réunion (1x6 places et 1x20places) connectées et équipées pour de la visio conférence.
Deux plateaux dédiés à de l'hôtel d'entreprise : 1 studio TV (Web TV locale) et un autre plateau pour de la location dérogatoire (bail d'1 à 3 ans) pour une ou plusieurs entreprises (avec ou sans salariés).
Accès libre 24 h/24 et 7 jours/7 (badge) selon abonnement,
Casiers sécurisés
Espace reprographie
Espace Détente / Lounge et Restauration
Espace extérieur futur (jardin)



Création d'un emploi : 1 personne à mi-temps (0.5 ETP) sur un profil de facilitateur (coordinateur) qui aura pour rôles - en coordination avec les utilisateurs dits " moteurs " :

Coordinateur de l'espace : il est en lien avec tous les acteurs, internes comme externes.
Chargé de communication : il rédige des communiqués de presse, s'occupe de la communication interne, diffuse les informations relatives au tiers-lieu
Animateur : il est garant de la vie communautaire de son espace. Pour qu'un tiers-lieu soit le plus agréable à vivre possible, il faut l'animer, fédérer la communauté existante. Cela passe par une bonne communication, et des afterworks réguliers pour faciliter les rencontres.
Administratif : il est en charge des démarches de création, de la gestion des documents et de la finance.
Intendance et logistique : il s'assure que tout fonctionne entre les acteurs, les stocks, les utilisateurs...
Missions
Dans le souci constant de la participation des parties prenantes :
* Participe avec les parties prenantes à la conception et à l'élaboration d'un projet de structure
* Met en place une stratégie de développement et de pérennisation économique
* Structure l'utilisation du lieu et anime la vie de la communauté
* Conçoit un programme et organise le déroulement des activités sur les plans logistique, matériel, administratif et des relations extérieures
* Déploie les partenariats locaux et nationaux, inscrit le tiers-lieu dans les réseaux
* Accueille et accompagne les porteurs de projet et les usagers du tiers-lieu
* Coordonne la communication (dont mise à jour du site Internet et l'animation des réseaux sociaux)
* Gère la bonne utilisation du bâtiment (gestion des badges d'accès, relations avec les prestataires informatiques et techniques)
Profils recherchés
Expérience dans la gestion ou le pilotage de projet collaboratif
Exemple : BAC +2 en gestion de projet, développement local, IFAID, business school
Temps de travail
Non complet, 20h00 hebdomadaire

Contact

Téléphone collectivité
05 46 68 92 93
Adresse e-mail
Lien de publication
Informations complémentaires
Elise Cougoule - Chargée de Développement économique : elise.cougoule@aunisatlantique.fr

Travailleurs handicapés

Nous vous rappelons que conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Nous vous rappelons toutefois, qu'à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.

Retour en haut de page