Responsable / Directeur d'exploitation d'aéroportuaire

Offre n° O059210700368187
Publiée le 28/07/2021

Synthèse de l'offre

Employeur
S.M. AEROPORTS LILLE-LESQUIN ET MERVILLE
Siège de Région - 151 Avenue Hoover
59555 LILLE Cedex
Département de travail
Nord
Poste à pourvoir le
05/10/2021
Date limite de candidature
15/09/2021
Type d'emploi
Emploi permanent - vacance d'emploi
Nombre de postes
1
Ouvert aux contractuels
Oui, sans exclure les candidatures de fonctionnaires (Art. 3-3 disposition 2 loi 84-53) ?

Localisation du lieu de travail

Détails de l'offre

Famille de métier
Voirie et infrastructures > Gestion de la voirie et des infrastructures
Grade(s) recherché(s)
Ingénieur
Ingénieur principal
Ingénieur hors classe
Métier(s)
Responsable du patrimoine de la voirie et des réseaux divers,
Responsable des transports et déplacements,
Responsable de port,
Développeur ou développeuse économique
Descriptif de l'emploi
L'aérodrome de Merville-Calonne est une ancienne base militaire devenue aéroport civil depuis le retrait de l'OTAN en 1966.

Le Syndicat Mixte des aéroports de Lille-Lesquin et de Merville (SMALIM), constitué de la Région Hauts-de-France, la Communauté de Communes Flandre Lys (CCFL) et la Métropole européenne de Lille (MEL), s'est vu transférer par l'Etat la propriété, l'aménagement, l'entretien et la gestion de l'aérodrome par la loi n° 2004-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales.

L'aérodrome fut exploité dans le cadre d'une convention de mutation domaniale, entre 1981 et 2020, par la Chambre de Commerce et d'Industrie, dans le cadre d'une délégation de service public. Le SMALIM en assure la gestion directe depuis le 1er janvier 2021 et la communauté de Communes Flandre Lys (CCFL) s'est portée candidate à la prise de compétences et de propriété de l'aérodrome à partir du 1er janvier 2022.

L'aérodrome de Merville-Calonne est établi sur une emprise foncière d'environ 213 hectares, située sur le territoire de 3 communes : Merville, Calonne-sur-la-Lys et Lestrem. Son activité est de l'ordre de 35 000 mouvements par an. Il accueille des activités de loisirs (vol à voile, ULM...), de formation (école de pilotage, maintenance), de maintenance et de réparation d'aéronefs.

Le.la Directeur. trice d'exploitation est assisté(e) de 3 pompiers d'aéroport qui assurent notamment les missions de contrôles et de sécurité, la maintenance et l'accueil des usagers.
Missions
Sous l'autorité du Président du Syndicat Mixte, et du directeur du Syndicat par délégation, le Responsable / Directeur. trice d'exploitation a pour mission de :

- Représenter les intérêts de la collectivité,
- Veiller au bon fonctionnement de l'ensemble des installations aéronautiques de l'aérodrome,
- Développer l'activité et l'attractivité de l'aérodrome,
- Contribuer à la préparation du budget annuel et assurer le suivi de sa mise en œuvre,
- Participer, lorsque nécessaire et en lien avec les services de la collectivité, à la rédaction de cahiers des charges techniques, préalablement au lancement de marchés publics en optimisant l'efficience (efficacité / rentabilité) à moyen et long terme,
- Assurer le lien avec les fournisseurs, notamment en ce qui concerne la maintenance des équipements, et avec les assistants à la maîtrise d'ouvrage (AMO),
- Assurer la coordination des travaux réalisés jusqu'à leur réception,
- Encadrer l'exécution des tâches dévolues aux agents techniques et de sécurité de la plateforme aéroportuaire,
- Assurer le rôle de Régisseur titulaire de la régie de recette et d'avance de l'aérodrome,
- Assurer les relations avec les services de l'Etat dans le cadre des activités de la plateforme aéroportuaire (DSAC Nord, Contrôle local du SNA, SNIA, BGTA, Douanes, Police aux frontières, Police nationale, Police municipale),
- Adapter le registre des consignes opérationnelles de l'aérodrome,
- Actualiser les protocoles d'exploitation, lorsque nécessaire, en lien avec les services de la DSAC, du SNIA et du SNA
- Appuyer les opérations locales de sécurité aérienne,
- Assurer le suivi de la mise en œuvre des plans d'actions correctives, suite aux audits de la DSAC,
- Veiller au respect de la réglementation et conditions d'exécution des autorisations d'occupation du domaine public
- Coordonner l'utilisation de la plateforme, animer le retour sur expérience en vue d'une bonne compréhension des règles de sécurité et de sûreté par les usagers, et assurer la bonne cohabitation entre les usagers,
- Participer à la sécurisation de l'organisation des grands événements accueillant du public.
Profils recherchés
Compétences requises :
- Maîtrise du fonctionnement institutionnel (Etat, collectivités territoriales, usagers d'un aérodrome civil),
- Maîtrise du cadre juridique dans lequel s'inscrivent la navigation aérienne et la domanialité publique,
- Maîtrise des règles de gestion et de maîtrise des risques, liés spécifiquement aux domaines suivants :
- Sûreté aéroportuaire,
- Navigation aérienne,
- Sauvetage et lutte contre les incendies d'aéronefs,
- Péril animalier,
- Exploitation du dépôt spécial de carburant aérien (DSCA),
- Maîtrise des règles de financement du service public aéroportuaire :
- Redevances domaniales,
- Taxe aéroportuaire,
- Régime fiscal du DSCA,
- Gestion de projet,
- Management intermédiaire,
- La maîtrise de l'anglais serait un plus (niveau B2).

Aptitudes requises :
- Sens du service public,
- Loyauté,
- Capacités relationnelles,
- Capacités d'analyse,
- Capacités rédactionnelles,
- Disponibilité / adaptabilité.

Qualifications requises :
- Master I ou diplôme de niveau équivalent / Licence de pilote,
- Expérience minimale significative cumulée, de 10 ans d'activités professionnelle ou extraprofessionnelle minimum, dans le secteur de l'exploitation aéroportuaire ou dans le domaine aéronautique,
Temps de travail
Non complet, 17h30 hebdomadaire

Contact

Téléphone collectivité
03 28 82 73 91
Adresse e-mail
Informations complémentaires
Les candidatures, accompagnées d'une lettre de motivation et d'un curriculum vitae, doivent être adressées exclusivement par courriel à l'adresse suivante: smalim@hautsdefrance.fr, avant le 15 septembre 2021 à minuit.

La lettre de motivation devra comporter les éléments permettant d'apprécier la bonne adéquation entre le parcours professionnel, les expériences personnelles du candidat, les compétences et le niveau d'expérience attendus pour le poste.

Toute candidature ne respectant pas ces exigences ne sera pas examinée.

Une audition des candidats présélectionnés pourra le cas échéant être organisée.

Travailleurs handicapés

Nous vous rappelons que conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Nous vous rappelons toutefois, qu'à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.

Retour en haut de page