Foire aux questions

Retrouvez les réponses aux questions fréquentes concernant l'emploi territorial.

Aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Le site Emploi-Territorial :

Les sites Emploi-Territorial.fr et Concours-Territorial.fr sont des réalisations des Centres de Gestion de la Fonction Publique Territoriale (CDG) et du Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT). Ils visent à promouvoir l'emploi dans les collectivités territoriales et établissements publics locaux, en mettant en relation les offres d'emplois des employeurs territoriaux, recueillies par les CDG et le CNFPT dans le cadre de la mission de publicité légale des postes à pourvoir, et les demandes d'emploi.

Ces sites sont édités dans une démarche mutualisée pour le compte des CDG et du CNFPT par le GIP Informatique des Centres de Gestion.

Les offres d'emploi diffusées sur ce site sont publiées par les employeurs publics locaux (communes, conseils départementaux, régions, SDIS, structures intercommunales, CCAS,...) et ponctuellement par d'autres employeurs publics.

Elles sont recueillies par les CDG et le CNFPT dans le cadre de leur mission de promotion de l'emploi public territorial et de publicité légale des postes à pourvoir dans la Fonction Publique Territoriale.

Pour publier des offres d'emploi sur ce site, contactez le CDG de votre département ou le CNFPT pour les établissements de Paris.

Seules des offres d'emploi de collectivités territoriales, d'établissements publics ou d'organismes liés à l'emploi public local sont diffusées sur ce site ; la diffusion d'annonces est gratuite, car entrant dans le cadre des missions légales confiées aux CDG et au CNFPT.

La recherche par mot-clés porte sur les éléments suivants (par ordre de priorité) :

  • numéro d'offre
  • intitulé du poste
  • libellé de la collectivité
  • ville du lieu de travai:
  • libellés des métiers
  • département de l'offre d'emploi
  • description de l'offre d'emploi
  • missions de l'offre d'emploi
  • profil recherché
  • libellés des grades
  • présentation de l'employeur
  • informations complémentaires de candidature
  • libellé du secteur géographique
  • libellé de la zone d'emploi
  • adresse du lieu de travail

Vous pouvez spécifier plusieurs mots clés, en les séparant par des espaces. Par défaut, chacun de ces mots clés devra être présent dans au moins un des champs spécifiés ci-dessus pour apparaître dans les résultats (par exemple : rédacteur Gironde). En utilisant le séparateur "ou" dans votre requête, vous obtiendrez des résultats contenant au moins un des mots clés indiqués (par exemple : technicien ou ingénieur).

La recherche est insensible à la casse et aux caractères accentués. Pour rechercher dans des offres d'emploi des mots-clés qui se suivent systématiquement, utilisez des guillemets : par exemple "Secrétaire de mairie".

Organisation de la Fonction Publique Territoriale (FPT) :

La Fonction Publique Territoriale constitue l'une des trois fonctions publiques (avec les fonctions publiques d'Etat et hospitalière). Elle regroupe le tiers des fonctionnaires (1,8 million d'agents).

Les agents territoriaux travaillent dans les collectivités locales et les établissements publics locaux : communes, conseils départementaux, régions, structures intercommunales, CCAS,... La vocation des structures territoriales et d'assurer un service public de proximité, au plus près des besoins des populations sur les territoires.

Quelques chiffres :

  • 35 416 communes
  • 101 départements
  • 13 régions + 5 ultramarines
  • 20 000 Etablissements publics locaux (Communauté d'agglomération, Communauté de Communes, Communauté Urbaine, SDIS, OPHLM, CCAS etc.)
  • Au total 55 000 structures, 55 000 employeurs potentiels

Les familles de métiers (grands domaines d'interventions) sont regoupées en filières
Les agents soumis au même statut sont regroupés en cadre d'emplois.
Les cadres d'emplois relèvent d'une catégorie hiérarchique (A, B, C).
En résumé : Fonction Publique Territoriale = filières = catégories = cadres d'emplois = métier

Il existe trois voies d'accès pour devenir fonctionnaire territorial :

  • Le concours : c'est la principale voie d'accès à l'emploi public. Dans la Fonction Publique Territoriale (FPT), le concours ne vaut pas recrutement, il est nécessaire de trouver un emploi dans une collectivité ou établissement après la réussite à un concours.
  • Le recrutement direct : sur certains postes de catégorie C, les agents peuvent être recrutés en tant que fonctionnaires sans passer de concours.
  • L'intégration des travailleurs handicapés : les travailleurs reconnus handicapés peuvent être recrutés directement sur le statut de fonctionnaire sous certaines conditions.

Dans certains cas, il est possible d'être recruté sans passer un concours :

  • Cas de recrutement de fonctionnaires sans concours : sur certains postes de catégorie C (portant par exemple sur les grades des adjoints techniques ou des adjoints administratifs), les agents peuvent être recrutés en tant que fonctionnaires sans passer de concours ;
  • Cas du recrutement de contractuels : dans certaines conditions, des agents peuvent être recrutés en contrat à durée déterminée (qui peut parfois se transformer en CDI sous certaines conditions) ;
  • L'apprentissage ;
  • Les emplois aidés.
  • les personnes reconnues travailleurs handicapés (RQTH).

La grande diversité des employeurs territoriaux et de leurs missions se retrouve dans la diversité des métiers exercés par les agents territoriaux.

Le répertoire des métiers du CNFPT propose un référentiel de ces métiers qui permet une première découverte. Après avoir consulté ce répertoire, il est intéressant de croiser cette approche avec la consultation régulière des offres d'emploi qui permet d'appréhender plus précisément la réalité des métiers exercés dans la FPT et des postes proposés par les employeurs territoriaux.

Dans la Fonction Publique Territoriale les cadres d'emplois sont classés en 3 catégories, en fonction du niveau de responsabilité et d'expertise exercés:

  • Catégorie A : missions d'encadrement, de direction ou d'expertise ; la plupart des concours de catégorie A sont accessibles à partir d'un titre ou d'un diplôme de niveau bac +3.
  • Catégorie B : encadrement intermédiaire, fonctions d'instruction ; le niveau requis pour se présenter aux concours B commence à partir du niveau de titre ou de diplôme bac, bac+2.
  • Catégorie C : fonctions d'exécution ; les concours de catégorie C sont accessibles à partir des niveaux de titre ou de diplôme brevet, CAP, BEP.

Les différents métiers pouvant être exercés dans la Fonction Publique Territorial sont répartis par cadres d'emplois, classés par filières selon le domaine d'activité des missions pouvant y être exercées :

Administrative
Ce domaine d'activité s'exerce dans les secteurs traditionnels de la gestion administrative, dans les secteurs liés à des missions de service public et dans des secteurs d'actions transversales.
Animation
Le domaine des activités ayant trait à l'animation s'exerce dans les secteurs du péri-scolaire, de l'animation des quartiers, de la médiation sociale, de la politique de développement social urbain, du développement rural ou de la mise en place de mesures d'insertion que ce soit au sein de structures d'accueil ou d'hébergement ou dans l'organisation d'activités de loisirs.
Culturelle
Le domaine des activités culturelles des collectivités territoriales recouvre deux secteurs principaux : le secteur de la gestion du patrimoine culturel (dans les bibliothèques, musées, centres culturels,...) et le secteur de l'enseignement artistique.
Incendie et secours
La compétence des collectivités territoriales dans ce domaine relève du secours à la population par l'intermédiaire des sapeurs-pompiers. Elle comprend des activités opérationnelles (assistance et secours aux personnes, intervention contre les risques majeurs), ainsi que des missions de prévention, d'évaluation des risques, la préparation et l'organisation des secours, le soutien sanitaire des interventions.
Médico-sociale
Ce domaine d'activité recouvre les secteurs de l'action éducative et sociale, de l'action sanitaire, de l'assistance médicale ou paramédicale et des actions liées à la petite enfance qui s'exercent essentiellement dans le cadre de services communaux ou départementaux.
Sécurité
Le domaine d'activité de la sécurité concerne les missions des collectivités territoriales en matière de police municipale : elle est chargée de la prévention et de la surveillance du bon ordre, de la tranquillité, de la sûreté et de la salubrité publiques, et veille au respect des arrêtés de police du maire et des dispositions des codes et lois pour lesquels compétence leur est donnée (stationnement en surface, infractions au Code de la route,...).
Sportive
Le domaine des activités sportives répond, au sein de la fonction publique territoriale, à plusieurs secteurs distincts : l'éveil sportif et l'éducation dans le cadre de l'enseignement primaire (monitorat) ; l'animation de clubs ou d'équipements sportifs (piscines, gymnases, centres de loisirs?).
Technique
Le domaine technique recouvre des secteurs extrêmement diversifiés, qui correspondent aux responsabilités exercées par les collectivités territoriales et leurs établissements en terme d'aménagement urbain, de voirie, de transports ; d'équipements publics et dans une moindre mesure, à la satisfaction de leurs besoins internes : maintenance, entretien, restauration.

Un cadre d'emplois regroupe les agents ayant vocation à occuper un groupe d'emplois dont les caractéristiques professionnelles sont très proches. Les fonctionnaires d'un même cadre d'emplois ont en commun des savoir-faire, des aptitudes, des connaissances, une formation...

Un agent appartenant à un cadre d'emplois pourra exercer indifféremment tous les emplois correspondants.

Le grade est une subdivision hiérarchisée du cadre d'emploi. Au cours de la carrière, il est possible d'accéder aux grades supérieurs par avancement de grade. Les conditions d'avancement de grade sont fixées par cadre d'emplois.

On parle de promotion interne dans le cas des accès possibles au cours de la carrière d'un fonctionnaire à un grade d'une catégorie supérieure.

Un cadre d'emplois est rattaché à une filière et à une catégorie (A, B ou C).

Par exemple : le cadre d'emplois des rédacteurs territoriaux regroupe des grades de catégorie B de la filière administrative :

  • rédacteur territorial (grade accessible par concours ou promotion interne pour les fonctionnaires de catégorie C),
  • rédacteur territorial principal de deuxième classe (accessible par concours, promotion interne ou avancement de grade),
  • rédacteur territorial principal de première classe (accessible par avancement de grade).

Les emplois permanents ont vocation à être occupés par un fonctionnaire ; ils sont créés par une délibération de l'organe délibérant de la collectivité territoriale ou de l'établissement public. La création d'un emploi permanent est justifié par des besoins pérennes de la collectivité ; la vacance d'emploi survient lors du départ ou de la mutation d'un agent précédemment en poste. Le recrutement de contractuels sur ces emplois est possible sous certaines conditions dérogatoires, dans un premier temps sur une durée déterminée.

Les contrats de projets permettent aux employeurs publics de recruter des personnes en contrat à durée déterminée entre 12 mois et 5 ans pour répondre à un besoin lié à la réalisation d'un projet. Des contractuels ou des fonctionnaires titulaires (par détachement) peuvent être recrutés sur ces postes.

Les remplacements temporaires visent à pallier à une absence d'un agent exerçant un emploi permanent. Seuls des contractuels peuvent être recrutés sur une durée équivalente à l'absence de l'agent remplacé.

Les emplois temporaires peuvent être exercés uniquement par des contractuels sur une durée limitée. Il s'agit d' emplois proposés pour répondre à un besoin saisonnier ou occasionnel.

Les contrats aidés peuvent être proposés par les employeurs publics sur une durée déterminée ; ils s'inscrivent dans une démarche de soutien à l'insertion professionnelle.

Enfin, des contrats d'apprentissage ou des stages peuvent être proposés sur une durée déterminée à des apprentis ou étudiants.

Les Centres de Gestion sont des établissements publics administratifs, dirigés par un conseil d'administration exclusivement composé d'élus.

  • Ils mettent leurs compétences au service des collectivités territoriales qui leur sont affiliées.
  • Ils sont le garant de l'existence d'un système de carrière pour les fonctionnaires territoriaux.
  • Ils sont financés via une cotisation des structures affiliées.

Leurs missions :

  • L'accès aux cadres d'emplois de la fonction publique territoriale (concours, examens professionnels de promotion interne et d'avancement de grade).
  • La mobilité entre collectivité territoriale (déclaration de vacances d'emplois, bourse de l'emploi).
  • La prise en charge et la gestion des incidents de carrière.
  • Le secrétariat de la commission de réforme et du comité médical
  • L'assistance juridique statutaire ;
  • L'aide au recrutement et à la mobilité ;
  • Le recours administratif préalable obligatoire.

Leurs champs d'intervention auprès des collectivités territoriales et les Etablissements Publics situés dans leur secteur géographique :

  • A côté de ses missions de régulation des carrières, le Centre de Gestion apporte son expertise et ses conseils, d'abord dans l'application du statut, et d'une manière générale dans tous les domaines se rapportant à la Gestion des Ressources Humaines, mais également en mettant à la disposition des collectivités un grand nombre de spécialistes dans la plupart des secteurs de la gestion locale.
  • Des missions facultatives peuvent être créées au fur et à mesure des demandes des collectivités de leur territoire.
  • Depuis le 1er janvier 2010, ce sont les Centres de gestion qui organisent la quasi-totalité des concours et des examens professionnels de la Fonction Publique Territoriale (à l'exclusion des concours de catégorie A + : Administrateur, Ingénieur en Chef, Conservateur du Patrimoine et Conservateur des Bibliothèques) conformément aux dispositions de l'article 62 de la loi n° 2007-209 du 19 février 2007 modifiée.

Le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) est un Etablissement Public à Caractère Administratif créé par la loi de 1987 et géré de façon paritaire (il est composé à part égale de représentants des collectivités employeurs et de représentants de leurs personnels).

Il comprend un siège, 13 délégations régionales, un institut de formation (INET) et 4 écoles (INSET).

Il est financé par les collectivités via un pourcentage de leur masse salariale.

Ses missions concernent principalement la formation des agents territoriaux :

  • Les différents types de formation tout au long de la vie (formations d'intégration, formations obligatoires, préparations aux concours et examens professionnels, formations de perfectionnement?),
  • L'observatoire des métiers, des emplois et des compétences dans la FPT ;
  • L'organisation des concours et des examens professionnels des A+ et de la bourse des emplois pour les A+ ;
  • Le suivi des demandes de Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) ;
  • Le secrétariat de la Commission d'Equivalence des Diplômes et de Reconnaissance de l'Expérience Professionnelle (RED/REP) ;
  • L'apprentissage.

Le recrutement dans la Fonction Publique Territoriale (FPT) :

Non, il est possible de postuler à certaines offres sans être déjà fonctionnaire ou lauréat d'un concours de la Fonction Publique Territoriale :

  • Des emplois permanents, qui ont vocation à être occupés par des fonctionnaires, peuvent être dans certaines conditions attribués à des agents recrutés en contrat à durée déterminée ;
  • Sur certains postes de catégorie C, des agents peuvent être recrutés directement en tant que fonctionnaires sans passer de concours ;
  • Les offres d'emploi temporaires (remplacements, besoins saisonniers ou occasionnels, contrats d'apprentissage, contrats aidés) sont à pourvoir par des agents recrutés en contrat à durée déterminée.

Comme pour toute recherche d'emploi, il convient :

  • de respecter les modalités de candidatures précisées dans l'offre d'emploi (présentes sur le bloc contact et le champ informations complémentaires),
  • et de rédiger une lettre de motivation et un CV adaptés à l'offre d'emploi visée.

Vous pouvez adresser une candidature spontanée directement aux différents employeurs territoriaux qui vous intéressent. Dans ce cas, il est conseillé d'adapter la candidature à l'employeur visé et de préciser le ou les types d'emplois recherchés.

Vous pouvez également vous adresser au Centre de Gestion de votre département qui peut proposer des offres d'emplois pour des missions de remplacement auprès des collectivités.

Merci de ne pas utiliser le formulaire de contact de ce site pour envoyer vos candidatures : elles ne seront pas transmises aux collectivités.

Utilisation de l'espace demandeur :

Cliquer sur le lien "Mot de passe oublié" en-dessous du formulaire de connexion à votre compte. Vous recevrez à l'adresse indiquée lors de votre inscription un courriel avec un mot de passe provisoire à utiliser pour vous connecter.

Pour recevoir par e-mail une notification lors de la diffusion de nouvelles offres d'emploi correspondant à vos critères de recherche, créez un nouveau compte sur l'espace demandeur, ou connectez-vous si vous disposez déjà de codes d'accès. Accéder ensuite à la page "Mes alertes" > "Créer une alerte". Vous pourrez alors indiquer des critères de recherche par secteur géographique recherché (département ou région), métier et / ou grade.

Vous recevrez potentiellement chaque jour une liste des nouvelles offres correspondant à vos critères. A noter que si vous indiquez des critères de recherche trop larges (par exemple uniquement sur un département ou sur un grade sans préciser un métier ou restreindre à un secteur géographique), vous ne recevrez les e-mails d'alerte qu'à un rythme hebdomadaire.

Si vous êtes à la recherche d'un emploi ou d'une mobilité dans la Fonction Publique Territoriale, vous avez la possibilité de créer un profil et de transmettre votre CV sur Emploi-Territorial. Créez un compte ou connectez vous pour cela sur votre espace demandeur, et suivez les différentes étapes à partir du menu "Mes demandes". En fonction de vos critères de recherche géographique prioritaires, votre demande sera affectée à un Centre de Gestion, qui la vérifiera et la validera afin qu'elle devienne visible par les employeurs territoriaux.

Attention, n'utilisez pas le service de diffusion d'une demande pour répondre directement à une offre d'emploi qui vous intéresse. Adressez votre candidature directement à la collectivité selon les indications fourniers sur le bloc "Informations complémenaires" de l'offre d'emploi.

Utilisation de l'espace employeur :

Cliquer sur le lien "Mot de passe oublié" en-dessous du formulaire de connexion à votre compte employeur. Vous recevrez à l'adresse indiquée lors de votre inscription un courriel avec le rappel de vos identifiants.

Si l'adresse e-mail associée à votre compte est erronée ou si vous ne recevez pas ce courriel, contactez votre Centre de Gestion à partir du formulaire de contact de ce site, en indiquant "Employeur FPT" sur le champ "Vous représentez", "Je n'arrive pas à me connecter à mon espace Employeur" comme "Type de demande", et en sélectionnant le CDG de votre département.

Pour les collectivités adhérentes, une fois connecté à votre compte avec vos codes d'accès (identifiant et mot de passe), voici les grandes étapes à suivre :

  1. Créer une opération de recrutement
  2. Saisir une vacance d'emploi rattachée à cette opération.
  3. Transmettre l'ensemble de l'opération pour validation (votre saisie ne pourra pas être prise en compte par le CDG ou le CNFPT si vous ne la transmettez pas).

Vous pouvez rattacher en même temps ou après cela une offre d'emploi dans le cas où vous avez besoin de faire un appel à candidature

Pour les collectivités adhérentes, une fois connecté à votre compte avec vos codes d'accès (identifiant et mot de passe), voici les grandes étapes à suivre :

  1. Créer une opération de recrutement
  2. Saisir une offre d'emploi rattachée à cette opération
  3. Transmettre l'ensemble de l'opération pour validation (votre saisie ne pourra pas être prise en compte par le CDG ou le CNFPT si vous ne la transmettez pas).

Vous pouvez rattacher en même temps ou après cela une vacance d'emploi pour le recrutement sur un emploi permanent.

Oui, les employeurs publics peuvent diffuser via ce site les offres d'emplois temporaires, les offres de stage et les offres d'emplois pour les contrats aidés.

Depuis le décret n°2019-1914 du 19 décembre 2019 relatif à la procédure de recrutement pour pourvoir les emplois permanents de la fonction publique ouverts aux contractuels, les collectivités territoriales doivent suivre cette procédure de recrutement pour en assurer sa régularité.

L'autorité territoriale ne peut restreindre l'accès à un emploi à une voie particulière (par exemple par mutation ou par liste d'aptitude). Elle doit être capable de fournir la preuve de la mise en concurrence de son recrutement.

Concernant les recrutements sur les postes temporaires, la publicité d'une offre d'emploi n'est pas obligatoire.

Une déclaration de création ou de vacance d'emploi est une publicité administrative obligatoire pour les postes permanents. L'autorité territoriale doit informer le CDG ou le CNFPT lorsqu'un emploi permanent devient vacant. Aucune nomination ne peut être prononcée en l'absence de cette formalité.

Le CDG et le CNFPT regroupent les différentes vacances d'emploi dans des arrêtés transmis auprès du contrôle de légalité des préfectures ; ils en font ensuite la publicité sur leur site Internet et/ou sur la page dédiée du site Emploi-Territorial.

Cette démarche est obligatoire :

  • dans tous les cas de nomination d'un fonctionnaire (à l'exception des avancements de grade) : recrutement dans un cadre d'emplois, promotion interne, détachement dans un cadre d'emplois ou un emploi territorial, intégration directe,...
  • dans tous les cas de recrutement d'un agent contractuel sur un emploi permanent

Aucune disposition n'impose un délai minimum raisonnable pour faire connaître la création ou vacance de l'emploi ni pour procéder à une nomination sur un emploi vacant ou créé. Mais d'une manière générale, l'autorité territoriale doit informer les CDG ou le CNFPT deux mois avant la date de recrutement.

Une déclaration de création ou de vacance d'emploi est une publicité dans un arrêté visé par le contrôle de la légalité, représentant de l'Etat (la préfecture ou les sous-préfectures) avec ou sans offre d'emploi. Ces déclarations de vacances seront affichées ensuite pendant 2 mois à compter de la date de visa de la préfecture dans les locaux des CDG ou du CNFPT. Ils sont également consultables sur Emploi-Territorial : https://www.emploi-territorial.fr/publicite_arretes_centres_gestions_fpt_et_cnfpt/

Quant à la publicité d'une offre d'emploi, c'est la diffusion d'un appel à candidatures destinée aux plus grands nombre de candidats potentiels. Cette publicité comporte une date de début et une date de fin de publicité. Elle est généralement composée d'un descriptif général de la mission, d'un détail des activités du poste et du profil recherché.

La déclaration de création ou de vacance transmise par les CDG et le CNFPT et vérifiée par le contrôle de légalité des préfectures doit préciser le motif de la vacance et comporter une description du poste à pourvoir. Elle précise également le ou les grades de l'emploi créé ou vacant ainsi que la quotité du temps du travail.

Vous pouvez afficher un lien sur le site web de votre collectivité vers une page du site Emploi-Territorial répertoriant vos offres d'emplois en cours : l'adresse à indiquer est précisée sur votre compte employeur, page Mes données > Fiche collectivités.

Vous trouverez également sur cette page l'adresse d'un flux RSS qui peut vous permettre d'afficher directement la liste de vos dernières offres d'emplois sur votre site, si celui-ci dispose d'un module permettant d'intégrer des flux d'information au format ATOM / RSS 2.0.

Vous avez de plus la possibilité d'utiliser une interface d'intéropérabilité applicative (API), dont la documentation est détaillée sur une page dédiée, afin d'intégrer (avec un développement à effectuer par vos services informatiques ou prestataires) des informations saisies sur le site Emploi-Territorial avec d'autres logiciels utilisés par votre collectivité : outil de suivi des recrutements, de gestion des RH,...

Retour en haut de page