Chargé de projets urbains (H/F)

Le délai de candidature pour cette offre a expiré, merci de ne plus postuler.
Offre n° O078231201286299
Publiée le 18/04/2024

Synthèse de l'offre

Employeur
Mairie de TRAPPES
1 place de la République
78195 TRAPPES CEDEX
Ville de 33 000 habitants (surclassée 40-80 000 habitants) au coeur de la Communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, Trappes connaît une forte croissance résidentielle, économique et démographique, portée par des programmes de rénovation urbaine ambitieux
Lieu de travail
Trappes
Poste à pourvoir le
16/06/2024
Date limite de candidature
17/05/2024
Type d'emploi
Emploi permanent - création d'emploi
Motif de vacance du poste
Poste créé suite à un nouveau besoin
Nombre de postes
1

Localisation du lieu de travail

Détails de l'offre

Famille de métiers
Urbanisme, aménagement et action foncière > Outils et opérations d'aménagement
Grade(s) recherché(s)
Attaché
Ingénieur
Ouvert aux contractuels
Oui, à titre dérogatoire par rapport aux candidatures de fonctionnaires (Art. L332-14 du code général de la fonction publique)
Un contractuel peut être recruté sur ce poste dans l'attente de recrutement d'un fonctionnaire. Le contrat proposé ne peut excéder un an, renouvelable dans la limite d'une durée totale de 2 ans.
Temps de travail
Temps complet, 1607 heures annuelles
Descriptif de l'emploi
Recrutement d ' un fonctionnaire titulaire ou à défaut un contractuel de droit public
Catégorie A - Cadre d'emploi des attachés territoriaux ou des ingénieurs territoriaux


Contexte :
La ville de Trappes est engagée dans des projets urbains qui vont structurer et transformer de manière significative le territoire dans la décennie à venir, l'aménagement urbain étant un enjeu majeur pour la ville.
Parmi les projets structurants de la ville, citons le projet NPNRU (décomposé en deux secteurs, projet à 300 M?), l'aménagement du pôle gare, l'enfouissement de la RN10 (en lien avec l'Etat, 130 M?), l'aménagement de plateaux urbains et de ses rives au-dessus de la RN10 et la ZAC aérostat.
En parallèle de ces grands projets, la ville dispose de réserves foncières sur lesquelles la collectivité mène des réflexions. La ville étant fortement engagée dans la transition écologique, l'ensemble de ces projets et friches sont des opportunités pour s'engager dans l'action climatique et bâtir la ville bas-carbone et résiliente de demain. Les projets urbains doivent tous intégrer les enjeux écologiques et environnementaux en matière d'adaptation au changement climatique, de transformation des mobilités et de construction bas-carbone.
C'est dans ce contexte qu'un chargé(e) de projets est recruté.
Missions :
Directement rattaché(e) au directeur de l'Urbanisme et de l'Aménagement, vous assurez des missions de suivi de projets et d'études en autonomie et participez à la réflexion globale de la transformation et de l'aménagement de la ville.
Activités principales :
Sous la supervision du Directeur de l'urbanisme et de l'aménagement vous aurez à assurer les missions suivantes :
· Suivi des projets structurants de la ville portés et pilotés par Saint-Quentin-en-Yvelines.
Le chargé(e) de projets sera l'interlocuteur privilégié de l'agglomération dans le suivi des projets suivants :
· Projet NPNRU :
- Il est décomposé en deux secteurs : le secteur Camus-Courbet quartier de la plaine de Neauphle) et le secteur Barbusse-Cité nouvelle - Ilôt Rousseau (quartier des merisiers). Les objectifs urbains du projet de renouvellement urbain du quartier des Merisiers et de la Plaine de Neauphle sont les suivants : Répondre aux besoins de la population de Trappes et aux usagers du territoire en termes d'offre de logements, de diversification de l'habitat, rompre avec l'isolement de ces quartiers d'habitat social, poursuivre le développement des liaisons et articulations inter-secteurs, développer l'usage du vélo, Améliorer la performance des bus, Améliorer les cheminements piétons et valoriser les liens vers le mail de l'Aqueduc, vers la RD912 et la RD23, Améliorer l'offre des équipements (scolaire, petite enfance, culture, loisirs, sport) à travers la requalification des équipements communaux à destination des habitants du QPV. Ce projet est estimé à 300 millions d'euros.

· Aménagement du pôle gare :
- La Gare de Trappes est la principale « locomotive » du centre-ville de Trappes, or son environnement n'offre ni les services, ni aménités d'un tel lieu. Cette entrée de ville majeure donne en outre une image dégradée de Trappes et de son centre-ville. Ainsi, d'une composition aujourd'hui mixte et trop éparses du secteur (pavillonnaire, semi collectif, petits collectifs, équipements publics, locaux commerciaux), la ville se doit de rendre plus cohérent l'urbanisation du secteur et de réaliser une restructuration urbaine à la hauteur des enjeux du pôle. L'objectif est de dessiner les contours d'une opération mixte mêlant commerces, habitat, équipements Publics (déjà présents sur le site) plus dense, plus écologique tout en améliorant l'accessibilité de la gare.

· Aménagement des rives du plateau urbain
- La RN 10 fait l'objet d'un projet d'enfouissement et de requalification de son intersection avec la RN912 à la l'intersection avec la RD23. Cet enfouissement vise d'une part à réduire les nuisances subies par les tissus urbains environnant cette voie qui forme une véritable coupure dans l?organisation urbaine Trappiste mais également à recoudre les tissus urbains de part et d'autre de celle-ci. Un traitement paysager du plateau permettra de reconfigurer les espaces et redonner de la place à tous les modes de déplacements en réarticulant les centralités de Trappes (historique avec le Village, administrative et commerciale avec le Centre Jaurès) et d'assurer les liaisons vers la centralité des Merisiers. Dans le cadre de ces opérations il s'agit de redessiner les îlots bordant ces nouveaux espaces.

· Projet de ZAC Aérostat :
- Opération d'aménagement située entre les quartiers de Camus, la plaine de Neauphle et les merisiers, la création de la ZAC a été validée en mai 2007 et concerne la création de logements, d'activités économiques et création/restructuration d'équipements publics. La tranche 1 a permis de réaliser et de livrer 375 logements fin 2019. La tranche 2 a permis de réaliser et de livrer 357 logements. La tranche 3 est aujourd'hui en cours d'études et concerne une petite dizaines de lots à commercialiser.
· Pilotage des études et projets en cours et à venir portés par la ville
- Étude portant une réflexion sur « Trappes 2050 »
- Études de faisabilité sur les friches urbaines de la ville.
- Études de faisabilité sur des périmètres identifiés pouvant faire l'objet d'un projet immobilier et/ou d'un projet d'aménagement
- Suivi des projets des bailleurs et promoteurs de la ville
- Suivi des projets et études identifiées par la ville : dont la réalisation d'un projet de création de logements Solidaires, d'un centre d'hébergement d'urgence en partenariat avec la direction du logement.
- Etc..
· Suivi des projets transverses pilotés par d'autres directions de la ville
- Action coeur de ville : piloté par le développement économique, le secteur centre-ville autour de la rue Jean Jaurès fait l'objet d'un dispositif Action Coeur de ville. La direction de l'urbanisme participe à son élaboration et à sa mise en oeuvre en apportant une expertise spécifique en urbanisme et en aménagement.
- Dispositifs OPAH (RU -, CD) : études menées par Saint-Quentin-en-Yvelines, portés par la direction du logement au sein de la collectivité, la direction de l'urbanisme participe à l'élaboration des études.
- Projet d'enfouissement de la RN10 : ce projet est dirigé par la DIRIF et porté par la direction des Grands Projets au sein de la ville. En lien direct avec l'aménagement des plateaux urbains et de ses rives, le chargé(e) d'études devra participer aux réunions pour se tenir informer des évolutions du projet.
- Etc....

· La réalisation d'autres tâches
- Travail cartographique SIG : afin de faciliter la prise de décision des élus sur les différents projets d'aménagements et de proposer une stratégie de planification de la ville, il sera demandé au chargé(e) de projets de réaliser des cartes SIG.
- Réalisation d'étude de faisabilité au fil de l'eau
- Participation à la réflexion autour du nouveau PLUI-H : le PLUI de Saint-Quentin-en-Yvelines doit intégrer le volet habitat et se conformer au nouveau Schéma Directeur de la Région Ile de France. Le chargé(e) de projets devra participer et contribuer aux différents ateliers qui seront organisés par Saint-Quentin-en-Yvelines.
Caractéristiques du poste :
- Poste situé sur le site de la mairie
- Rémunération selon le profil du candidat et le diplôme détenu
- Carte Navigo prise en charge à hauteur de 75%
- RTT, CET
- Restaurant collectif (situé au siège)
- Participation employeur complémentaire santé et prévoyance
- Prestations sociales (CLASC)
Poste réservé à un fonctionnaire titulaire ou à défaut un contractuel de droit public (contrat d ' 1 an renouvelable). Vous bénéficierez d ' un régime indemnitaire, d ' une prime annuelle, d ' une restauration municipale et l ' accès à des prestations sociales.
Missions / conditions d'exercice
Recrutement d ' un fonctionnaire titulaire ou à défaut un contractuel de droit public
Catégorie A - Cadre d'emploi des attachés territoriaux ou des ingénieurs territoriaux


Contexte :
La ville de Trappes est engagée dans des projets urbains qui vont structurer et transformer de manière significative le territoire dans la décennie à venir, l'aménagement urbain étant un enjeu majeur pour la ville.
Parmi les projets structurants de la ville, citons le projet NPNRU (décomposé en deux secteurs, projet à 300 M?), l'aménagement du pôle gare, l'enfouissement de la RN10 (en lien avec l'Etat, 130 M?), l'aménagement de plateaux urbains et de ses rives au-dessus de la RN10 et la ZAC aérostat.
En parallèle de ces grands projets, la ville dispose de réserves foncières sur lesquelles la collectivité mène des réflexions. La ville étant fortement engagée dans la transition écologique, l'ensemble de ces projets et friches sont des opportunités pour s'engager dans l'action climatique et bâtir la ville bas-carbone et résiliente de demain. Les projets urbains doivent tous intégrer les enjeux écologiques et environnementaux en matière d'adaptation au changement climatique, de transformation des mobilités et de construction bas-carbone.
C'est dans ce contexte qu'un chargé(e) de projets est recruté.

Missions :
Directement rattaché(e) au directeur de l'Urbanisme et de l'Aménagement, vous assurez des missions de suivi de projets et d'études en autonomie et participez à la réflexion globale de la transformation et de l'aménagement de la ville.

Activités principales :
Sous la supervision du Directeur de l'urbanisme et de l'aménagement vous aurez à assurer les missions suivantes :
· Suivi des projets structurants de la ville portés et pilotés par Saint-Quentin-en-Yvelines.
Le chargé(e) de projets sera l'interlocuteur privilégié de l'agglomération dans le suivi des projets suivants :

* Projet NPNRU :

- Il est décomposé en deux secteurs : le secteur Camus-Courbet quartier de la plaine de Neauphle) et le secteur Barbusse-Cité nouvelle - Ilôt Rousseau (quartier des merisiers). Les objectifs urbains du projet de renouvellement urbain du quartier des Merisiers et de la Plaine de Neauphle sont les suivants : Répondre aux besoins de la population de Trappes et aux usagers du territoire en termes d'offre de logements, de diversification de l'habitat, rompre avec l'isolement de ces quartiers d'habitat social, poursuivre le développement des liaisons et articulations inter-secteurs, développer l'usage du vélo, Améliorer la performance des bus, Améliorer les cheminements piétons et valoriser les liens vers le mail de l'Aqueduc, vers la RD912 et la RD23, Améliorer l'offre des équipements (scolaire, petite enfance, culture, loisirs, sport) à travers la requalification des équipements communaux à destination des habitants du QPV. Ce projet est estimé à 300 millions d'euros.

* Aménagement du pôle gare :

- La Gare de Trappes est la principale « locomotive » du centre-ville de Trappes, or son environnement n'offre ni les services, ni aménités d'un tel lieu. Cette entrée de ville majeure donne en outre une image dégradée de Trappes et de son centre-ville. Ainsi, d'une composition aujourd'hui mixte et trop éparses du secteur (pavillonnaire, semi collectif, petits collectifs, équipements publics, locaux commerciaux), la ville se doit de rendre plus cohérent l'urbanisation du secteur et de réaliser une restructuration urbaine à la hauteur des enjeux du pôle. L'objectif est de dessiner les contours d'une opération mixte mêlant commerces, habitat, équipements Publics (déjà présents sur le site) plus dense, plus écologique tout en améliorant l'accessibilité de la gare.

* Aménagement des rives du plateau urbain

- La RN 10 fait l'objet d'un projet d'enfouissement et de requalification de son intersection avec la RN912 à la l'intersection avec la RD23. Cet enfouissement vise d'une part à réduire les nuisances subies par les tissus urbains environnant cette voie qui forme une véritable coupure dans l?organisation urbaine Trappiste mais également à recoudre les tissus urbains de part et d'autre de celle-ci. Un traitement paysager du plateau permettra de reconfigurer les espaces et redonner de la place à tous les modes de déplacements en réarticulant les centralités de Trappes (historique avec le Village, administrative et commerciale avec le Centre Jaurès) et d'assurer les liaisons vers la centralité des Merisiers. Dans le cadre de ces opérations il s'agit de redessiner les îlots bordant ces nouveaux espaces.

* Projet de ZAC Aérostat :

- Opération d'aménagement située entre les quartiers de Camus, la plaine de Neauphle et les merisiers, la création de la ZAC a été validée en mai 2007 et concerne la création de logements, d'activités économiques et création/restructuration d'équipements publics. La tranche 1 a permis de réaliser et de livrer 375 logements fin 2019. La tranche 2 a permis de réaliser et de livrer 357 logements. La tranche 3 est aujourd'hui en cours d'études et concerne une petite dizaines de lots à commercialiser.

* Pilotage des études et projets en cours et à venir portés par la ville

- Étude portant une réflexion sur « Trappes 2050 »
- Études de faisabilité sur les friches urbaines de la ville.
- Études de faisabilité sur des périmètres identifiés pouvant faire l'objet d'un projet immobilier et/ou d'un projet d'aménagement
- Suivi des projets des bailleurs et promoteurs de la ville
- Suivi des projets et études identifiées par la ville : dont la réalisation d'un projet de création de logements Solidaires, d'un centre d'hébergement d'urgence en partenariat avec la direction du logement.
- Etc..

* Suivi des projets transverses pilotés par d'autres directions de la ville

- Action coeur de ville : piloté par le développement économique, le secteur centre-ville autour de la rue Jean Jaurès fait l'objet d'un dispositif Action Coeur de ville. La direction de l'urbanisme participe à son élaboration et à sa mise en oeuvre en apportant une expertise spécifique en urbanisme et en aménagement.
- Dispositifs OPAH (RU -, CD) : études menées par Saint-Quentin-en-Yvelines, portés par la direction du logement au sein de la collectivité, la direction de l'urbanisme participe à l'élaboration des études.
- Projet d'enfouissement de la RN10 : ce projet est dirigé par la DIRIF et porté par la direction des Grands Projets au sein de la ville. En lien direct avec l'aménagement des plateaux urbains et de ses rives, le chargé(e) d'études devra participer aux réunions pour se tenir informer des évolutions du projet.
- Etc....

* La réalisation d'autres tâches

- Travail cartographique SIG : afin de faciliter la prise de décision des élus sur les différents projets d'aménagements et de proposer une stratégie de planification de la ville, il sera demandé au chargé(e) de projets de réaliser des cartes SIG.
- Réalisation d'étude de faisabilité au fil de l'eau
- Participation à la réflexion autour du nouveau PLUI-H : le PLUI de Saint-Quentin-en-Yvelines doit intégrer le volet habitat et se conformer au nouveau Schéma Directeur de la Région Ile de France. Le chargé(e) de projets devra participer et contribuer aux différents ateliers qui seront organisés par Saint-Quentin-en-Yvelines.

Caractéristiques du poste :
- Poste situé sur le site de la mairie
- Rémunération selon le profil du candidat et le diplôme détenu
- Carte Navigo prise en charge à hauteur de 75%
- RTT, CET
- Restaurant collectif (situé au siège)
- Participation employeur complémentaire santé et prévoyance
- Prestations sociales (CLASC)

Poste réservé à un fonctionnaire titulaire ou à défaut un contractuel de droit public (contrat d ' 1 an renouvelable). Vous bénéficierez d ' un régime indemnitaire, d ' une prime annuelle, d ' une restauration municipale et l ' accès à des prestations sociales.
Profils recherchés
Diplômes, Formation et expériences souhaitées :
- Niveau BAC+5 - formation universitaire en urbanisme - école d'architecture - école d'ingénieur - Immobilier
- Expérience réussie dans un poste similaire en management de projet, suivi d'études ou cabinet d'AMO/MOE souhaitée

Savoir-faire :
- Management de projets et d'études
- Connaissance générale en architecture, urbanisme et construction
- Maîtrise des outils SIG/DAO/CAO (Logiciels type Revit, Illustrator, SIG)
- Connaissance générale relative au fonctionnement des collectivités
- Capacités rédactionnelles (courriers, rapports, note, compte-rendu)
- Maitrise des outils informatiques (Word, Excel, Powerpoint, internet)

Savoir être :
- Rigueur
- Ecoute et diplomatie
- Méthode
- Discrétion
- Autonomie
- Sens du travail en équipe
- Sens de l'intérêt général

Contact

Informations complémentaires
Cliquez sur le lien ci-dessus pour postuler

Travailleurs handicapés

Conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le code général de la fonction publique.
À titre dérogatoire, les candidats bénéficiant d'une reconnaissance de qualité de travailleur handicapé peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.