Directeur ou directrice eau potable et assainissement

Famille de métiers : Services techniques et environnementaux > Voirie et infrastructures
Fonctions : Propose et supervise la mise en œuvre d'une stratégie globale, technique et financière, en matière d'eau potable et d'assainissement. Élabore la programmation des travaux d'investissement, des missions d'entretien et de contrôle des réseaux, de leurs équipements et des systèmes de traitement. Élabore des propositions et des scénarios d'actions en matière de ressources en eau. Coordonne et instruit des projets et des études de recherche en eau ou de protection des captages
Autres appellations :
  • Responsable du service eau potable et assainissement

Correspondances statutaires

Ce métier s'exerce généralement dans les cadres d'emplois suivants :
  • Administrateurs et administratrices territoriaux (catégorie A , filière Administrative)
  • Ingénieures et ingénieurs territoriaux (catégorie A , filière Technique)
  • Attachées et attachés territoriaux (catégorie A , filière Administrative)
  • Techniciennes et techniciens territoriaux (catégorie B , filière Technique)
Il est possible d'être nommé en tant que fonctionnaire sur un poste permanent selon les conditions d'accès suivantes :
  • Concours externe et interne avec conditions de diplôme et/ou examen d'intégration en fonction du cadre d'emplois, concours troisième voie

Contexte d'exercice

Types d’employeurs et services d’affectation :
  • Commune, département, syndicats, EPCI
  • Rattaché à la direction de l'environnement, à la direction des services techniques ou à la direction générale des services
Activités
  • techniques, spécifiques au métier :
    • Participation à la définition des orientations stratégiques en matière d'eau potable et d'assainissement
    • Organisation et mise en œuvre d'une politique publique en matière d'eau potable et d'assainissement
    • Coordination, pilotage et évaluation des projets
    • Élaboration de propositions et de scénarios d'actions en matière de ressources en eau
    • Coordination et instruction de projets et d'études de recherche en eau ou de protection des captages
  • transverses :
    • Veille et observation sectorielle
    • Management intermédiaire
    • Mise en œuvre et suivi administratif, juridique, commande publique
    • Gestion des procédures budgétaires, financières et comptables
    • Pilotage et développement des ressources humaines
    • Planification des besoins patrimoniaux
    • Organisation et contrôle des opérations de maintenance
    • Organisation de la mise en œuvre des règles d'hygiène, de santé et de sécurité au travail
    • Organisation et pilotage des dispositifs de sécurité des personnes et des biens
Compétences ou connaissances souhaitées :
  • Orientations et priorités des élues et élus et décideurs
  • Filières de traitement et de récupération de l'eau, la qualité, l'hydraulique, l'autosurveillance et la métrologie, l'évolution des technologies
  • Enjeux et évolution de la réglementation environnementale et plus particulièrement, celle relative au traitement de l'eau dans son ensemble
  • Cadre réglementaire du fonctionnement des collectivités
  • Dimensionnement d'installations techniques
  • Techniques de communication, enquêtes publiques, études préalables, enquêtes d'opinion
  • Maîtrise d'ouvrage publique
  • Planification prospective de la ressource (disponibilité, qualité, etc.)
  • Hydrologie, hydrogéologie et traitement de l'eau, géologie de terrain
  • Tableaux de bord
  • Méthodes de recherche d'eau
  • Réseaux stratégiques d'information
  • Techniques d'économie et de recyclage de l'eau
  • Techniques de forage et de développement d'ouvrages
  • Enjeux, évolution du cadre réglementaire et des procédures liés à la recherche, l'exploitation et la gestion de la ressource en eau
  • Matériels de mesures, d'exploitation d'eau
  • Outils de gestion des données (SIG)
  • Chimie, microbiologie, qualité physico-chimique des eaux souterraines et superficielles
  • Gestion intégrée des ressources en eau
  • Normes de potabilité et technique de potabilisation de l'eau
  • Réglementation liée à la protection de la ressource en eau
  • Modélisation des aquifères, simulation de leur fonctionnement et leur évolution
Conditions d'exercice :
  • Travail en bureau principalement
  • Déplacements sur le terrain
  • Horaires irréguliers avec amplitude variable en fonction des obligations du service public (possibilité d'astreinte de nuit et le week-end)
Spécialisations :
  • Hydrogéologue
Relations fonctionnelles :
  • Relations régulières avec tous les services internes
  • Contacts suivis avec les partenaires institutionnels (DREAL, DDT, ARS, agences/offices de l'eau, SAGE, SDAGE, comité de bassin , ect.), les concessionnaires, les maîtres d'œuvre et les entreprises privées
  • Contacts avec les associations d'usagers (commission consultative des services publics locaux)
Facteurs d'évolution du métier :
  • Évolutions techniques et technologiques
    • Évolution technique des dispositifs de traitement
  • Évolutions organisationnelles et managériales
    • Cadre budgétaire contraint, montée en puissance des logiques de performance et de maîtrise du prix de l'eau
    • Choix des modes de gestion et retour en régie directe
  • Évolutions relatives aux politiques publiques, au cadre institutionnel et réglementaire
    • Prise en compte des enjeux liés aux changements climatiques
    • Extension des types de risques : sanitaires, pollutions, inondations, submersions, attentats...
    • Prise en compte croissante des problématiques des eaux pluviales et de ruissellement
    • Enjeux liés à la réunion du petit et du grand cycle : gestion intégrée de l'eau, économie circulaire, changements climatiques et environnementaux, solutions fondées sur la nature
  • Évolutions socio-économiques
    • Exigence croissante des usagers en matière d'information et sur la qualité sanitaire de l'eau

Métiers proches

Métiers avec des activités proches :
Correspondances au répertoire des métiers ROME Pôle Emploi :

23 offres en cours de publication

Carte des départements français où des collectivités diffusent des offres sur Emploi-Territorial Guadeloupe 0 offre Martinique 0 offre Guyane 0 offre La Réunion 1 offre Mayotte 0 offre Nouvelle-Calédonie 0 offre Paris 0 offre Seine-et-Marne 0 offre Yvelines 0 offre Essonne 1 offre Hauts-de-Seine 0 offre Seine-Saint-Denis 1 offre Val-de-Marne 0 offre Val-d'Oise 0 offre Cher 0 offre Eure-et-Loir 0 offre Indre 1 offre Indre-et-Loire 0 offre Loir-et-Cher 0 offre Loiret 0 offre Côte d'Or 1 offre Doubs 0 offre Jura 1 offre Nièvre 0 offre Haute-Saône 0 offre Saône-et-Loire 0 offre Yonne 0 offre Territoire de Belfort 0 offre Calvados 0 offre Eure 0 offre Manche 0 offre Orne 1 offre Seine-Maritime 0 offre Aisne 1 offre Nord 0 offre Oise 2 offres Pas-de-Calais 0 offre Somme 0 offre Ardennes 0 offre Aube 0 offre Marne 0 offre Haute-Marne 0 offre Meurthe-et-Moselle 1 offre Meuse 0 offre Moselle 1 offre Bas-Rhin 0 offre Haut-Rhin 1 offre Vosges 0 offre Loire-Atlantique 1 offre Maine-et-Loire 0 offre Mayenne 0 offre Sarthe 0 offre Vendée 0 offre Côtes d'Armor 0 offre Finistère 1 offre Ille-et-Vilaine 0 offre Morbihan 0 offre Charente 0 offre Charente-Maritime 0 offre Corrèze 0 offre Creuse 0 offre Dordogne 0 offre Gironde 1 offre Landes 0 offre Lot-et-Garonne 0 offre Pyrénées-Atlantiques 0 offre Deux-Sèvres 0 offre Vienne 0 offre Haute-Vienne 0 offre Ariège 0 offre Aude 0 offre Aveyron 0 offre Gard 0 offre Haute-Garonne 0 offre Gers 0 offre Hérault 1 offre Lot 0 offre Lozère 0 offre Hautes-Pyrénées 0 offre Pyrénées-Orientales 0 offre Tarn 0 offre Tarn-et-Garonne 0 offre Ain 1 offre Allier 2 offres Ardèche 0 offre Cantal 0 offre Drôme 0 offre Isère 0 offre Loire 0 offre Haute-Loire 0 offre Puy-de-Dôme 0 offre Rhône 0 offre Savoie 0 offre Haute-Savoie 0 offre Alpes-de-Hte-Provence 2 offres Hautes-Alpes 1 offre Alpes-Maritimes 0 offre Bouches-du-Rhône 0 offre Var 0 offre Vaucluse 0 offre Corse du Sud 0 offre Haute Corse 0 offre

Évolution du nombre d'offres publiées :

2021
140 offres
2022
153 offres
2023
159 offres

Dernières offres d'emploi publiées